v2.2.8 (2209)

Langues - LAN412ARA : Arabe débutant

Domaine > Langues.

Descriptif

L'enseignement de l'Arabe aux élèves débutants a pour objectif de permettre aux intéressés d'acquérir, à l'issue des deux premiers semestres, une autonomie linguistique autorisant l'expression orale et écrite dans toutes les situations de la vie courante, et de pouvoir  communiquer dans un langage simple et compris dans le monde arabe.

Le premier semestre est essentiellement consacré à l'acquisition du système de  l'alphabet Arabe, suivie d'un travail sur les thématiques classiques (se présenter, comprendre les consignes, demander son chemin, parler de sa famille, ....) et toutes sortes de situations de la vie quotidienne.
L'approche fait dès le début une très large place à l'oral et consacre une part non négligeable du cours à la culture et la civilisation arabo-musulmane.
 Le but de cette approche est double : d’une part, amener les élèves, en fin de première année, à être en mesure d’aborder des textes de presse simple, d’autre part,  tendre vers le niveau A 1 de langue,  arrêté par le Cadre Commun Européen de Référence.


Objectifs pédagogiques

Les objectifs à atteindre tels qu’ils sont définis par le cadre européen commun de référence pour les

langues, dans les compétences suivantes :

  • Compréhension (compréhension orale ou auditive, et compréhension textuelle).
  • Expression orale (communication et interaction, production orale).
  • Expression écrite.

Les outils linguistiques (ceux-ci doivent être au service des compétences énoncées ci-dessus, et ne

doivent en aucun cas être étudiés pour eux-mêmes et en dehors de tout contexte). P2 a pour objectif de tendre vers le Nivea A1.2

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le rattrapage est autorisé

    Programme détaillé

    Compréhension orale

    A l’issue de P2, je peux comprendre :

    • Une intervention brève si elle est simple et claire.
    • Des consignes données en classe, des expressions familières de la vie quotidienne pour pouvoir

    répondre à des besoins concrets ou réaliser une tâche.

    • Une présentation simple d’un personnage ou d’une situation.
    • Un dialogue ayant recours à un vocabulaire et à des expressions étudiés en cours.
    • Un flash publicitaire bref, au vocabulaire accessible.

    Compréhension textuelle

    A l’issue de ce niveau, je peux lire et comprendre :

    • Des textes courts et simples (dialogue, récit ou description) si les mots et expressions me sont

    familiers.

    • Une lettre personnelle, courte et simple.

    A l’issue de P2, je peux identifier et lire :

    • Des informations contenues dans des documents courants tels que : prospectus, menu, publicités

    brèves, horaire, panneaux de signalisation, enseigne de magasin, étiquette sur un aliment.

    A l’issue de P2, je peux lire à voix haute :

    • Un texte court (déjà étudié ou approchant) en témoignant d’une bonne compréhension et en

    respectant l’opposition des voyelles longues/voyelles brèves ainsi que l’intonation.

    Expression orale

    A l’issue de P2, je peux communiquer et interagir :

    • En établissant un contact social : présentations, salutations, remerciements.
    • En échangeant sur des sujets familiers, sans pouvoir soutenir une conversation courante.
    • En me faisant comprendre dans un entretien simple, même si je ne comprends pas tout ce qui m’est dit.
    • En parlant des aliments et boissons ; fruits et légumes, des vêtements, des pièces d’une maison, des jours de la semaine ; la numération.

     

    A l’issue de P2, je peux produire :

    • Des phrases pour donner mon identité de façon plus complète (nom et prénom, âge, date de

    naissance, adresse, n° de téléphone, nationalité) ; pour parler de mon entourage et de mes activités.

    • Des énoncés pour exprimer la cause (li’anna), le désir (’arâda-yurîdu).

    Expression écrite

    A l’issue de P2,

    • je peux reproduire ou écrire sous la dictée : Une série de phrases indépendantes les unes des autres ou un texte court.
    • je peux remettre en ordre et compléter : Un texte court, avec des mots connus de moi.
    • je peux répondre par écrit à : Des questions écrites simples sur un document étudié, une image ; à un formulaire.
    • je peux rédiger : Une légende ou un titre à un texte ou à une image. Des questions à partir d’un document. Des notes, des messages simples et courts ; une lettre personnelle très brève (de remerciements par exemple).

    Les outils linguistiques

    Les notions qui ont été déjà abordées de manière implicite ou sommaire au niveau précédent de P1 seront approfondies.

    Orthographe

    • L’écriture de la préposition « li » devant l’article, devant le pronom affixe.
    • L’écriture du pronom affixe de 1ère personne (î/nî ; après ’alîf maqsûra).
    • L’écriture des prépositions ’ilâ et ‘alâ suivies d’un pronom affixe.
    • L’écriture des noms qui se terminent par ’alif maqsûra.
    • L’écriture des pronoms affixes de 3ème personne, précédés de « i » ou « y ».

    Syntaxe

    Le nom, la préposition, la particule

    • L’état d’annexion.
    • L’épithète.
    • L’état d’annexion + épithète.
    • Le pluriel externe masculin et féminin.
    • Certains pluriels internes.
    • L’accord au pluriel (phrase verbale avec un nom pluriel désignant un être humain ; avec un nom

    pluriel désignant un inanimé).

    • La déclinaison des mots qui se terminent par ’alif maqsûra.
    • Les pronoms affixes singulier, pluriel et duel (attachés à un nom, à une préposition, à un verbe).
    • L’expression de la possession (li, ‘inda).
    • L’interrogation : hal/’a ; ’ayy.

    La phrase nominale (en contexte et de manière plus implicite que théorique)

    • Le mubtada’ et le khabar.

    Morphologie

    • Notion de schème et de racine.
    • Le verbe à certaines formes dérivées : II, V, IV, VI, VIII et X.
    • La conjugaison de l’accompli + négation « mâ ».
    • L’impératif en contexte.
    • Le nom de lieu.
    Veuillez patienter