v2.2.8 (2209)

HSS - Séminaire - HSS512B : Histoire des sciences contemporaines

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Au delà de Galois et de Poincaré : créations individuelles et dynamiques collectives dans les sciences et les techniques des XIXe et XXe siècles

Comment s'opère la création scientifique et technique ? Comment les sciences se constituent-elles de spécificités locales tout en s'inscrivant dans le temps long par des résultats à caractère universel ? La tension entre créativité individuelle et dynamiques collectives pose des problèmes particulièrement riches pour penser les sciences d’hier et d’aujourd’hui.

Ce séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences et techniques contemporaines à partir de travaux de recherches récents et novateurs. En tant que champ de recherche, l'histoire des sciences présente un caractère fortement interdisciplinaire, intégrant notamment de nombreuses approches d'histoire générale, de philosophie, de sociologie ou encore des études littéraires et linguistiques. Elle permet ainsi non seulement de penser les dimensions individuelles et collectives des sciences et des techniques mais aussi d'acquérir plus généralement des outils d'analyse des défis sociétaux que posent le monde contemporain et ses évolutions futures (recherche fondamentale / appliquée ; éthique ; énergies ; risques etc.).

Le séminaire s'articulera autour de thématiques communes, d'une part, et de projets personnalisés, d'autre part. Le temps sera ainsi partagé entre travail commun en petite classe et projets de recherches dans les archives de l'École polytechnique, fond unique au monde pour l'histoire des sciences et des techniques.

Les projets personnels ou collectifs.

Lors des premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix d'un thème d'histoire des sciences et des techniques qui fera l'objet d'un travail personnel ou par groupes. Ces projets visent à donner l'occasion à chaque élève de mener des travaux correspondant à ses propres intérêts (domaine scientifique particulier, période historique donnée, approche, thématiques, enjeux spécifiques).
La richesse des fonds archives du Centre historique de l'École permet par ailleurs aux élèves d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés. En effet, non seulement de nombreux fonds d'archives n'ont encore jamais été étudiés mais ces fonds présentent également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.

Les projets personnels seront valorisés en donnant lieu à des productions pouvant prendre la forme d'une publication dans une revue consacrée aux études sur les sciences (parmi lesquelles les revues attachées à l'École), d'une exposition ou de dispositifs de médiation pour le musée de l'X, d'un film documentaire, de publications sur internet, etc. Selon le format choisi, les projets pourront être menés de manière individuelle ou en groupes.

Contenu des cours

L'un des objectifs de la partie commune du séminaire sera que les projets individuels puissent être valorisés lors d'activités professionnelles ultérieures. Le programme du séminaire sera par conséquent fixé lors des premières séances en fonction des centres d'intérêts des participants. Le séminaire proposera notamment à chaque élève des problèmes et méthodes s'appuyant sur des travaux novateurs de jeunes chercheuses et jeunes chercheurs avec lesquels des interactions personnelles pourront être développées, ainsi qu'avec certains évènements internationaux prévus à Paris cette année.

  • Les premières séances : au-delà de Galois et Poincaré

    Les premières séances proposeront des études de cas s'appuyant sur des travaux récents menés sur les figure d'Évariste Galois et d'Henri Poincaré . Si Galois et Poincaré ont surtout été célébrés en tant que mathématiciens, nous verrons que ces deux figures interpellent non seulement l'histoire de nombreuses sciences mais aussi l'histoire des ingénieurs, des techniques, de la philosophie, de la littérature etc.

    Nous prendrons ainsi pour point de départ deux personnages souvent présentés comme des individus isolés et incompris en leur temps. Les tensions que présentent la figure de Galois sont nombreuses : universalité de la théorie de Galois contre la vie très brève d'Évariste, révolution dans l'histoire de l'algèbre contre les échecs aux concours de l'École polytechnique, abstraction du monde des idées contre blessure mortelle d'un duel sur un terrain vague très concret. Nous verrons pourtant que ces tensions ne sont qu'apparentes à l'aide de méthodes qui nous permettront de restituer les dynamiques collectives dans lesquelles saisir la dimension individuelle des travaux de Galois. Nous développerons et affinerons ensuite ces méthodes lors d'études de cas centrées sur la figure de Poincaré.
  • La suite du séminaire

    Le séminaire s'orientera alors sur les projets des élèves auxquels il proposera un appui méthodologique et thématique par des études de quelques grands domaines scientifiques envisagés dans leurs contextes intellectuels, sociaux et culturels. Le séminaire tressera ainsi quelques un des fils courant sur les deux derniers siècles d'évolution des concepts scientifiques. Il alternera ainsi perspectives thématique et chronologique afin de concilier analyses et mises en contexte.

    Chaque séance sera centrée sur un thème qui sera développé à partir des textes de références figurant dans un livret fourni en version papier et disponible sur le site. Ce livret proposera également des textes complémentaires ainsi qu'une bibliographie détaillée permettant des lectures différenciées selon leurs intérêts personnels des participants au séminaire. Parmi les thèmes qui seront susceptibles traitées, selon les intérêts et projets personnels des participants du séminaires, citons les thématiques suivantes :

    Les sciences pour le peuple, les sciences pour l'État
  • Entre Lumières et Révolutions
  • La fondation de l'École polytechnique : pourquoi, pour qui enseigner les sciences ?
  • Science, progrès, société : Saint-Simonisme et positivisme
  • Gouverner par la science

    Sciences, industries, sociétés au XIXe siècle
  • De l'artisan à l'ingénieur
  • La notion de système techniques
  • Mythes et réalités de l'invention en histoire des techniques ,
  • Machines à vapeur, théorie de la chaleur, thermodynamique
  • Machines, économie politique et classes sociales
  • L'état, le marché, les statistiques

    Science, rationalité, idéologie
  • Contenu et limites des notions de loi et de théorie : le cercle de Vienne, l'approche de Popper
  • Physique et biologie
  • Idéologie et rationalité : races et eugénisme

    Les controverses scientifiques et la sociologie des sciences
  • Qu'est-ce que prouver veut dire ? Quelques études de cas des "Social Studies of Knowledge"
  • Légitimité sociale et preuve savante : Pasteur et la génération spontanée
  • L'administration des preuves en physique : ; Hertz et la découverte des ondes hertziennes.
  • Sciences et savoir faire techniques : Boyle et la pompe à air ; Joule et les pratiques de brasserie ; Laser TEA & "connaissances tacites"

    Sciences pour l'empire, sciences pour la guerre
  • La problématique de la circulation des savoirs
  • Le cas de la construction de la géographie : les "go-between" entre Inde et Grande Bretagne au XIXe siècle
  • Science, colonisation et impérialisme
  • Crises de confiance : les sciences pour la guerre.

    Big science, technoscience, recherche industrielle
  • Mutations des liens entre sciences et technologies au XXe siècle : l'exemple des procédés Schlumberger
  • Des entrepreneurs d’invention aux bureaux d’études
  • Entre biologie et physique : la biologie moléculaire
  • Biotechnologie et enjeux éthiques
  • La société du risque : quelles sciences pour l'industrie ?
  • Energies et développement durable
  • Numérique, modélisation et climat

    Science, corps, sexe et genre
  • Les sciences et la fabrication du féminin et du masculin
  • Le sexe comme réduction anthropologique et scientifique
  • Les "Gender studies" et les "science studies"


    Bibliographie
  • Anderson, Warwick, Postcolonial Technoscience, Social Studies of Science, 32 (2002), p. 643-658
  • Andrea Albrecht, Anne-Gaëlle Weber, Évariste Galois ou le roman du mathématicien, Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 401-433.
  • Arvantis, Riga et al., Sciences, savoirs et mondialisations, Science et devenir de l'homme, 57/58 (2008), p. 51-69
  • Atten, Michel et Pestre, Dominique, Heinrich Hertz, De l'administration des preuves en physique, Paris, PUF, 2002
  • Aubin, David, Bigg, Charlotte, Sibum, Otto, The Heavens on Earth: Observatories and Astronomy in Nineteenth-Century Science and Culture, Duke University Press, Durham, 2010, p. 1-32
  • Belhoste, Bruno La formation d’une technocratie. L’École polytechnique et ses élèves de la Révolution au Second Empire, Paris, Belin, 2003
  • Bourdieu, Pierre, "Le champ scientifique", Actes de la recherche en sciences sociales, p. 88-104, 1976
  • Brechenmacher, Frédéric, "Self-portraits with Évariste Galois (and the shadow of Camille Jordan), " Revue d’histoire des mathématiques, t. 17, fasc. 2 (2011), p. 271-369.
  • Brechenmacher, Frédéric, L'approche de Poincaré sur le problème des trois corps, L'astronomie, 2012, 55, p. 38-43
  • Brian, Eric, La mesure de l'État. Administrateurs et géomètres au XVIIIe siècle, Éditions Albin Michel, 1994.
  • Callon, Michel & Law, John & Rip, Arie (eds). Mapping the Dynamics of Science and Technology. Londres : Macmillan.
  • Dahan Dalmedico, Amy, History and Epistemology of Models: Meteorology (1946–1963) as a Case Study, Archive for History of Exact Sciences. 2001, 55, pp 395-422
  • Dahan, Amy et Pestre Dominique, dir., Les sciences pour la guerre, 1940-1960, Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris, 2004.
  • Daston, Lorraine, "Une histoire de l’objectivité scientifique", in Roger Guesnerie et François Hartog, editor, Des sciences et des techniques : un débat, p.115–126. Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris, 1998.
  • Ehrhardt Caroline, Evariste Galois. La fabrication d'une icône des mathématiques, Paris, Éditions de l'EHESS, 2011.
  • Epple, Moritz, "Knot Invariants in Vienna and Princeton during the 1920s: Epistemic Configurations of Mathematical Research", Science in Context, 131-164, pp. 2004
  • Fressoz, Jean-Baptiste, L'Apocalypse joyeuse: une histoire du risque technologique, Seuil, 2012.
  • Galison, Peter, L'empire du temps : les horloges d'Einstein et les cartes de Poincaré, Paris : Gallimard - Folio-essais, 2005.
  • Gardey, Delphine & Löwy, Ilana, Pour en finir avec la nature, L'Invention du naturel : les sciences et la fabrication du féminin et du masculin, Éditions des archives contemporaines, Paris, 2000, p. 9-28
  • Gayon, Jean, From Measurement to Organization : A Philosophical Scheme for the History of the Concept of Heredity, in The Concept of the Gene in Development and Evolution - Historical and Epistemological Perspectives, Cambridge University Press, 2000
  • Goldstein, Catherine, Schappacher, Norbert & Schwermer, Joaquim (eds.), The Shaping of Arithmetics after C. F. Gauss's Disquisitiones Arithmeticae, Berlin : Springer, 2007, p. 3-66
  • Jarrigue, François, Au temps des "tueuses de bras", Presses universitaires de Rennes, 2009
  • Laugier, Sandra, et Wagner, Pierre, Philosophie des sciences, Vrin, Paris
  • Latour, Bruno, Les “vues” de l’esprit, Réseaux, 5(27) :79–96, 1987.
  • Leroux, Thomas, Le laboratoire des pollutions industrielles, 1770-1830, Paris, Albin Michel, 2011.
  • Martin, Emily, The Egg and the Sperm: How Science has Constructed Romance Based on Stereotypical Male-Female Roles, Signs: Journal of Women in Culture and Society 16 (1991), 485-501.
  • Nye, Mary Jo, National Styles ? French and English Chemistry in the Nineteenth and Early Twentieth Centuries, Osiris, II, 8, 1993, p. 30-49
  • Pestre, Dominique, Pour une histoire sociale et culturelle des sciences. Nouvelles définitions, nouveaux objets, nouvelles pratiques, Annales. Histoire, Sciences Sociales, 50e année, N. 3, 1995. pp. 487-522
  • Rheinberger, Hans-Jörg. Toward a history of epistemic things : Synthesizing proteins in the test tube. Stanford : Stanford Univ. Press
  • Schaffer, Simon, Babbage's Intelligence: Calculating Engines and the Factory System, Critical Inquiry, 21, Autumn 1994, p. 203-227
  • Schiebinger, Londa, The European Colonial Science Complex, Isis, 95 (2005), p. 52-55
  • Silvan Samuel Schweber. Einstein and Oppenheimer : The meaning of genius. Harvard University Press, 2008.
  • Strasser, Bruno, La fabrique d'une nouvelle science. La biologie moléculaire à l'âge atomique, Olschki, 2006
  • Vinck, Dominique, Sciences et société. Sociologie du travail scientifique, A.Colin, Paris, 2007
  • Warwick, Andrew, Masters of Theory. Cambridge ans the Rise of Mathematical Physics, Chicago, The University of Chicago Press, 2003.
  • Witkowski, Nicolas Trop belles pour le Nobel: les femmes et la science, Seuil/science ouverte, Paris, 2005

    Modalités d'évaluation : L'évaluation sera basée sur trois exercices proposés aux élèves.
    - Le premier consiste en une présentation orale sous forme d'exposés au cours des séances. Ces présentations porteront sur des textes d'histoire des sciences qui seront proposés à chaque élève en fonction de son projet personnel. Elles seront suivies d'une discussion avec le groupe qui aura notamment pour objet de structurer l'enseignement en fonction des intérêts et des questionnements des participants au séminaire.
    - Le deuxième prendra la forme d'un court contrôle de connaissances lors de la dernière séance (format mini-quizz).
    - Le troisième consiste en une implication dans un projet (personnel ou collectif) développé à l'aide du fond d'archives de l'Ecole Polytechnique. Ces projets déboucheront sur des productions pouvant prendre la forme d'expositions à la bibliothèque, de publications (internet ou revues imprimées, liées ou non à l'Ecole (X-Passion, Bulletin de la SABIX...)) ou encore de contribution à un colloque international.


  • Langue du cours : Français

    Crédits ECTS : 2

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le rattrapage est autorisé
    Veuillez patienter