v2.2.8 (2209)

Stages - HSS592D : Géopolitique et relations internationales

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Responsable : Thomas Lindemann (Tél à l'X 3363)
                        Anne Dulphy (Tél à l'X 3357)
E-mail :lindemannt@yahoo.com

Les stages de géopolitique s'adressent aux étudiants soucieux d'acquérir un haut niveau d'expertise en matière de conflits et de politiques de sécurité et de prévention de la violence. Les stages permettent de mieux appréhender la pluralité des situations conflictuelles (par exemple guerres ou pratiques « terroristes »). Ils préparent à une insertion directe dans le monde professionnel à travers une préparation aux métiers de la sécurité et de la prévention (diplomatie publique et privée, département sécurité-prévention au sein de think tank spécialisés dans les relations internationales, métiers d’ingénierie de la sécurité auprès d’acteurs publics ou privés, armée, police, gendarmerie) mais également à des fonctions d’analyse (analyse risque-pays, chargés d’études, etc.) dans des organisations privées et publiques.  Plusieurs thématiques peuvent être proposées pour des stages dans le domaine de la géopolitique : les origines et les causes des violences internationales, la prévention et la gestion  des crises et des conflits, les stratégies militaires, la sécurité globale.

La question des origines et des causes des violences internationales est à l’origine même de la discipline des Relations internationales, avec la création d’une première chaire à l’Université d’Aberystwyth en 1919, et elle continue de faire objet de nombreuses recherches aussi bien quantitatives (banque de données sur la fréquence, la durée et l’intensité des conflits armés ainsi que leur « corrélation » avec des variables politiques ou économiques) que qualitatives.  Plus récemment, les problématiques se sont élargies à l’étude des conflits non-étatiques transnationaux avec une attention accrue aux conflits asymétriques.  Il existe de nombreux organismes en Europe qui recrutent des stagiaires pour participer à des recherches sur les violences internationales : le PRIO (Peace Research Institut of Oslo), le SIPRI (Stockhom International Peace Research Institut), le HSFK (Hessische Stiftung für Friedens-und Konfliktforschung) à Francfort ou le  HIIL (Heidelberger Institut für Internationale Konfliktforschung).

Pour la prévention et la gestion des crises et des conflits, il s’agit d’anticiper idéalement des situations de crise, voire de violence interne ou internationale. Nous disposons de contacts pour des stages au sein du ministère de l’Intérieur dans le département « planification de sécurité nationale et gestion des crises ». En outre l’IRSEM (l’Institut de Recherche Stratégique à l’Ecole de Guerre) est disposé à accueillir des stagiaires, notamment sur les thématiques de gestion des crises internationales ou de rivalité entre grandes puissances (Chine, Russie, Etats-Unis).

Pour l’analyse des  stratégies militaires et de leur élaboration, des politiques d’armement et de la gestion des conflits armés, des stages peuvent être envisagés au CESA (Centre d'études stratégiques aérospatiales), à la DAS (Délégation générales des relations internationales), mais aussi à l’IRSEM, voire dans un think tank à l’étranger (comme RAND Corporation).

Enfin, des stages peuvent être organisés sur les questions de sécurité globale, où il s’agirait par exemple d’évaluer la « fiabilité » des partenaires économiques dans des pays « à risques ».

Langue du cours : Français


Credits ECTS : 20

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le rattrapage est autorisé
    Veuillez patienter