v2.2.12 (2462)

Stages - PHY596 : Environnement, Terre, Océan, Atmosphère

Domaine > Physique.

Descriptif

Responsables :

Marc CHAUSSIDON (Département Physique)
Institut de Physique du Globe de Paris
E-mail : chaussidon@ipgp.fr
Tél. : 01 83 95 77 87

Hervé LE TREUT (Département Mécanique)
LMD, Ecole Polytechnique, 91128 Palaiseau Cedex
E-mail : letreut@lmd.jussieu.fr ou letreut@lmd.polytechnique.fr
Tél. : X -poste 5103 ou 5101

Co-responsable :
Albert HERTZOG
LMD, Ecole Polytechnique, 91128 Palaiseau Cedex
E-mail : albert.hertzog@lmd.polytechnique.fr
Tél. : X- poste 5160

L’option propose des stages dans le domaine de la mécanique des fluides géophysiques, la dynamique de l'océan, de l'atmosphère, ou encore de la géophysique interne. De nombreux stages abordent des problèmes d’environnement, tels que la pollution, la gestion de l'eau, l'impact de la déforestation sur le climat, le changement climatique du à l'effet de serre, la détection de signaux sismiques et les tremblements de terre. Ces thèmes se caractérisent par leur forte interdisciplinarité. Les aspects mécaniques et physiques (parfois chimiques ou biologiques) se mêlent souvent à des questions plus appliquées, relatives aux techniques de la mesure et à l'analyse d'observations globales ou in-situ.

Les stages disponibles sont caractérisés par une triple diversité.

1. Thématique : puisqu’il peut s’agir d’océanographie, de météorologie, d’études de processus locaux (courants côtiers, ondes de reliefs, vagues, avalanches…), d’études globales (climat du passé, prévision des climats du futurs, rôle et étude du processus El Nino, prévision des cyclones, cycle du carbone dans l’atmosphère, ), de géophysique interne, ou encore d'études appliqués à caractère industriel (plutôt en France).
2. Technique: beaucoup de sujets ont une composante numérique importante (permettant souvent une bonne initiation à des langages tels que le FORTRAN ou LINUX), mais certains sont de nature plus expérimentale (qu’il s’agisse d’expériences en laboratoire, de mesures in situ, de données globales ou de mesures spatiales) et d'autres sont de nature plus théorique (théorie des écoulements turbulents, des ondes ou instabilités atmosphériques ou océaniques,…).
3. Géographique : presque tous les pays du monde ont une recherche active dans les domaines concernés par l'option. Des stages sont donc proposés dans de nombreux pays mais aussi en France, à Paris comme en province.

Il est donc demandé aux élèves intéressés de se mettre en contact avec les responsables de l'option pour préciser l'orientation possible du stage.

Voici quelques exemples d'institutions ayant encadré des stages les années précédentes:

* Météorologie : UCLA, MIT, Université de Floride, Université McGill (Montréal), Météo Canadienne (Vancouver), Université de Reading, Université de Hambourg Université McQuarie (Sydney), Météo Australienne (Melbourne), Université de Buenos-Aires, Université de Montevideo, Institut de Physique de l’Atmosphère de Beijing, Université de Tokyo, Cochin University (Indes), IAP (Moscou).
Mais aussi en France: LMD (Paris-Palaiseau), LATMOS (Paris), LAMP (Clermont-Ferrand), Météo-France (Toulouse)
* Océanographie : Scripps Institution (Californie), Institut océanographique (Palma de Majorque), CSIRO (Hobart, Australie), SOC (Southampton, Grande-Bretagne), AWI (Bremerhaven, Allemagne)
En France: LOCEAN (Paris), LEGI (Grenoble), Ifremer (Brest)
* Géophysique: IPG (Paris), Total (France), Observatoire Volcanologique et Sismologique de Guadeloupe
* Instrumentation : Université de Toronto, DLR (Munich, Allemagne)
en France: LMD (Paris), le LOCEAN (Paris), SAUR (traitement des eaux, Paris).
* Études théoriques : Cambridge, Oxford, Université de Monash, MIT, Imperial College (Londres),
en France: LMD, LOCEAN ou INL (Nice).

La quasi-totalité de ces institutions sont prêtes à accueillir à nouveau des stagiaires de l'X: la liste est indicative et non limitative.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 20

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit
Veuillez patienter