v2.2.9 (2327)

PA - C7 - PHY583 : Trous noirs, étoiles à neutrons et phénomènes associés

Domaine > Physique.

Descriptif

Les étoiles à neutrons et les trous noirs sont parmi les astres les plus fascinants rencontrés dans l'Univers. L'étude de la structure de l'espace-temps à leur voisinage, et de leur structure interne dans le cas des étoiles à neutrons, permet de sonder des conditions extrêmes en terme de gravité ou de densité de la matière. Leur formation libère une énergie gravitationnelle énorme qui les associe à des phénomènes explosifs spectaculaires tels les supernovae ou les sursauts gamma. Une fois formés, les étoiles à neutrons et les trous noirs sont des sources de rayonnement puissantes, en particulier dans le domaine des rayons X et gamma : rayonnement « pulsar » des étoiles à neutrons, rayonnement associé à l’accrétion de matière arrachée à une étoile compagnon ou à l'environnement, … Dans certains cas, ces sources sont mêmes capables d'éjecter de la matière à des vitesses très proches de celle de la lumière. Enfin, les étoiles à neutrons et les trous noirs sont au coeur des sources discutées dans le cadre de l’émergence de l’astronomie multi-messagers, avec en particulier la première détection directe d’ondes gravitationnelles en 2015 (coalescence de deux trous noirs) et la première observation à plusieurs messagers (ondes gravitationnelles et lumière) d'une coalescence d'étoiles à neutrons en 2017.

Cet enseignement d’approfondissement se propose d’aborder successivement ces différents aspects, en présentant à la fois les enjeux théoriques et les observations fondamentales. L’évaluation se fera à travers de petits projets de modélisation astrophysique menés en binômes ou trinômes au cours de la période.

Langue du cours : Français

Credits ECTS : 4

effectif maximal

20

Diplôme(s) concerné(s)

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le rattrapage est autorisé

    Pour les étudiants du diplôme M1 High Energy Physics

    Le rattrapage est autorisé
      Veuillez patienter