v2.2.8 (2209)

HSS - Séminaire - HSS415H : Philosophies de l'extrême orient

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Séminaire en partenariat X-ENSTA
------------
Si les religions asiatiques (taoïsme, bouddhisme, ..) connaissent aujourd’hui un engouement croissant en Occident, elles restent généralement mal connues, ne serait-ce que par leur nature. S’agit-il de religions, de philosophies ou de médecines de l’âme ?

Incontestablement, la plupart d’entre elles visent « la connaissance du monde » avant celle du « divin » se plaçant fondamentalement dans une perspective métaphysique avant d’être religieuse et ignorant d’ailleurs les cadres de définition employés par les religions monothéistes abrahamiques.

Au-delà du dépaysement, la découverte du domaine religieux asiatique est avant tout un cheminement sur des routes méconnues de la pensée, selon des raisonnements et logiques étrangers à la sphère occidentale, mais qui ont pu, malgré tout, croiser, de façon fortuite, des préoccupations philosophiques occidentales.

Le séminaire invitera ses auditeurs à découvrir les principales religions et philosophies asiatiques.

Modalités d'évaluation : Contrôle oral

Langue du cours : Français

Crédits ECTS : 2

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le rattrapage est autorisé
    L'UE est acquise si note finale transposée >= C
    • Crédits ECTS acquis : 2 ECTS

    Le coefficient de l'UE est : 1.5

    La note obtenue est classante.

    Programme détaillé

    - Le Bouddhisme, religion ou médecine de l’âme ?

    - L’Hindouisme et ses métaphysiques

    - Le Taoïsme, philosophie de la liberté

    - La réception du Bouddhisme dans la pensée occidentale classique (Nietzsche, Schopenhauer)

    - Le Confucianisme et la morale sociale 

    - Le Bouddhisme entre psychologie et science moderne 

    - Le concept de Non-dualité et  la pseudo-réalité du monde

    - La perpétuation millénaire des courants et écoles philosophiques indiens

    - Entre renouveau et rupture : les penseurs indiens modernes (Krishnamurti, Sri Prajnanpad…)

    - La pensée japonaise de l'Être et l'Ecole de Kyoto

     

      Le séminaire a pour objectif de découvrir le domaine philosophico-religieux asiatique. Bien au-delà du dépaysement, les élèves seront amenés à cheminer selon des routes méconnues de la pensée humaine, découvrant alors un vaste ensemble allant de la métaphysique à l’éthique et admettant une nouvel éclairage sur les questions fondamentales du rôle de la religion, de la place de l’homme dans le monde, de l’impact de l’imaginaire sur la dynamique sociale... Cela permettra aux élèves de mieux pénétrer l’univers mental des civilisations de la Chine, de l’Inde et du Japon, trois grands pays industrialisés où ils auront, de plus en plus, dans l’avenir, l’occasion de s’inscrire dans des projets professionnels à caractère international.

     

    Les intervenants : 

    Dominique Trotignon : directeur pédagogique de l’Institut d’Etudes Bouddhiques et président honoraire de l’Association Bouddhique « Vivekārāma », il mène des travaux de réflexion sur le bouddhisme ancien de l'Inde. Il est l'auteur de La mort est-elle une fin ?. Il est régulièrement invité à l’émission télévisée hebdomadaire Sagesses bouddhistes.

    Romain Graziani : ancien élève de l’ENS-Ulm, il enseigne la culture chinoise à l’ENS de Lyon. Lauréat du prix Louis Forest pour le meilleur projet en civilisations étrangères (2000), il est l’auteur de Fictions philosophiques du Tchouang-tseu, éd. Gallimard et a traduit en chinois Onze poèmes d’Yves Bonnefoyet Altamira, l’homme du début.

    Sandrine Prévot : Ethnologue, elle mène des recherches sur les castes indiennes d’éleveurs. Elle est l’auteur de Inde. Comprendre la culture des castes, éd. de l’Aube, Les éleveurs Raika en Inde : Nomades d'aujourd'hui ? L’Harmattan, et des articles « Elevage » et « nomadisme » dans le Dictionnaire de l’Inde Contemporaine, A.Colin.

    Michel Angot : indianiste, il a enseigné à l'Université de Nanterre, à l'INALCO et à l'EHESS. Grand sanskritiste français, il est le traducteur de textes doctrinaux indiens aux Belles-Lettres (Yoga-Sutra, Nyaya-Sutra et Caraka-Samhîtâ). Il est également l’auteur d'ouvrages de référence (Histoire des Indes, Belles Lettres et Les Mythes des Indes, Seuil).

    Jean-Pierre Bessis : philosophe, il enseigne la métaphysique et la philosophie des religions dans plusieurs établissements de l’Enseignement supérieur, dont l’Ecole polytechnique. Il a dirigé l’ouvrage collectif La métaphysique et le sacré. Ses recherches portent sur l’herméneutique biblique et la sémantique orientale.

     

     

     

     

    Mots clés

    Philosophie, Religion, Extrême Orient
    Veuillez patienter