v2.8.0 (4335)

HSS - Séminaire - HSS512I : Métaphysique et représentation mentale (rédaction de mémoire)

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Philosophie de la représentation mentale et Métaphysique


Initiée naguère par les philosophes grecs, la quête visant à appréhender la nature profonde du réel a été poursuivie et prolongée par de nombreux penseurs de l’époque moderne (Hobbes, Descartes, Kant, Schopenhauer...). La notion de réalité objective a été mise à l’épreuve et parfois désignée comme hypothétique... Ailleurs, en Inde, ce même cheminement, entrepris avec d’autres moyens et sur des grilles sémantiques différentes, a atteint assez tôt sa conclusion : le réel relève d’une illusion mentale et c’est la virtualité qui fonde la métaphysique.

Quand le réel perçu doit s’articuler au symbolique et à l'imaginaire et n'être compris qu'en étant préalablement pensé, il convient de reconsidérer les discours classiques tenus par la philosophie sur l'être, la personne et le monde. Il convient notamment de se défaire de l'approche simpliste qui poserait l'existence d'un noumène matérialisable à la source de tout ce qui relève de l’économie de la conscience perceptive.

La science elle-même se rapproche aujourd’hui de cette vision. Elle ébranle nos certitudes intuitives sur la nature de la matière et remet au premier plan la réalité phénoménale. Elle nous habitue à penser autrement : relativité du temps, non-déterminisme de la physique quantique et bris de la causalité, non-localisation des particules… De fait, la métaphysique est à nouveau sollicitée sur des débats anciens, que l’on croyait dépassés. Et le réel doit donc compter, de plus en plus, avec celui qui le pense…

Les sujets de réflexion du séminaire invitent au questionnement du réel :

  • La vérité n’est-elle qu’une construction mentale ?
  • Le vide peut-il fonder une métaphysique (Ecole de Kyoto) ?
  • Le réel n’existe-t-il qu’une information ?
  • Réalité physique et représentation en physique moderne
  • La conscience a-t-elle une essence qui échappe à la physique ?
  • Association libre et émergence en neurosciences et dans la pensée indienne
  • La profonde sémantique de l’erreur
  • L’herméneutique de la question comme réponse
  • Le mythe peut-il être qualifié de réel ?
  • Peut-on maîtriser la vérité sans la comprendre ?
  • Le moi peut-il se réduire à une narration ?

Le séminaire s’adresse à des élèves intéressés par la métaphysique classique et moderne et à ses interfaces avec la science, soucieux de questionner le réel qu’il soit matériel ou sous forme de pensée et curieux de voir le lien étroit entre « vérité » et « représentation ».

Ce projet est tout particulièrement destiné aux étudiants souhaitant se livrer à une réflexion transversale multidisciplinaire.

 

Les élèves intéressés peuvent prendre contact avec les responsables :

Jean-Pierre Bessis              jeanpierre.bessis@dbmail.com

Les visiteurs anonymes ne peuvent pas accéder à ce cours. Veuillez-vous connecter.

 Evaluation :

Langue du cours : Français

Crédits ECTS : 2

effectifs minimal / maximal:

/12

Diplôme(s) concerné(s)

Parcours de rattachement

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Echanges PEI

Le rattrapage est autorisé (Note de rattrapage conservée)
    L'UE est acquise si note finale transposée >= C
    • Crédits ECTS acquis : 2 ECTS

    Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

    Le rattrapage est autorisé (Note de rattrapage conservée)
      L'UE est acquise si note finale transposée >= C
      • Crédits ECTS acquis : 2 ECTS

      La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

      Veuillez patienter