v2.11.0 (5518)

Langues - LFR_43518_EP : Les animaux littéraires - C1C2

Domaine > Langues.

Descriptif

Dans toutes les cultures, les littératures les plus différentes (poésie et fiction) se chargent de rendre compte de la diversité du vivant, dans l’espace et le temps : les processus de métamorphoses permettent de rendre compte de cette complexité générique au fondement de nos points de vue, et de vie, sur le monde. Qu’elles soient observées ou imaginées, les métamorphoses du vivant donnent des modèles de création que reformulent à leurs façons l’art et la littérature, s’inspirant de la nature et des sciences expérimentales pour faire œuvre.

Le cours se veut avant tout un parcours littéraire autour de quelques figures de métamorphoses littéraires célèbres (oiseaux, insectes, araignées, loup-garous, etc.). Il traversera plusieurs formes d’écriture (poésie, récit mythologique, fictions), extraites de différentes cultures (de l’Antiquité à aujourd’hui) pour mettre au jour quelques-uns de ces croisements entre les discours (science, arts et littératures) et les règnes (minéral, végétal, animal).

L’étude des textes permettra aussi de revenir sur certaines notions qui font débat aujourd’hui (biodiversité, anthropocène, intelligence artificielle, transhumanisme…) en prenant également appui sur des documents d’archives sonores et des textes philosophiques contemporains.

Dans toutes les cultures, les littératures les plus différentes (poésie et fiction) se chargent de rendre compte de la diversité du vivant, dans l’espace et le temps : les processus de métamorphoses permettent de rendre compte de cette complexité générique au fondement de nos points de vue, et de vie, sur le monde. Qu’elles soient observées ou imaginées, les métamorphoses du vivant donnent des modèles de création que reformulent à leurs façons l’art et la littérature, s’inspirant de la nature et des sciences expérimentales pour faire œuvre.

Le cours se veut avant tout un parcours littéraire autour de quelques figures de métamorphoses littéraires célèbres (oiseaux, insectes, araignées, loup-garous, etc.). Il traversera plusieurs formes d’écriture (poésie, récit mythologique, fictions), extraites de différentes cultures (de l’Antiquité à aujourd’hui) pour mettre au jour quelques-uns de ces croisements entre les discours (science, arts et littératures) et les règnes (minéral, végétal, animal).

L’étude des textes permettra aussi de revenir sur certaines notions qui font débat aujourd’hui (biodiversité, anthropocène, intelligence artificielle, transhumanisme…) en prenant également appui sur des documents d’archives sonores et des textes philosophiques contemporains.

 

effectifs minimal / maximal:

/17

Diplôme(s) concerné(s)

Parcours de rattachement

Pour les étudiants du diplôme Titre d’Ingénieur diplômé de l’École polytechnique

Veuillez patienter