v2.6.4 (3793)

Langues - LAN411ARA : Arabe Débutant

Domaine > Langues.

Descriptif

L'enseignement de l'Arabe aux élèves débutants a pour objectif de permettre aux intéressés d'acquérir, à l'issue des deux premiers semestres, une autonomie linguistique autorisant l'expression orale et écrite dans toutes les situations de la vie courante, et de pouvoir  communiquer dans un langage simple et compris dans le monde arabe.

Le premier semestre est essentiellement consacré à l'acquisition du système de  l'alphabet Arabe, suivie d'un travail sur les thématiques classiques (se présenter, comprendre les consignes, demander son chemin, parler de sa famille, ....) et toutes sortes de situations de la vie quotidienne.
L'approche fait dès le début une très large place à l'oral et consacre une part non négligeable du cours à la culture et la civilisation arabo-musulmane.
 Le but de cette approche est double : d’une part, amener les élèves, en fin de première année, à être en mesure d’aborder des textes de presse simple, d’autre part,  tendre vers le niveau A2 de langue,  arrêté par le Cadre Commun Européen de Référence.


Objectifs pédagogiques

Objectif de la P1 : atteindre A1.1

1- Les objectifs à atteindre par compétence

A- Compréhension orale : A l’issue de ce niveau, je peux comprendre :

  • Des termes simples et des expressions élémentaires si l’interlocuteur s’exprime lentement et distinctement.
  • Les consignes et explications simples qui me sont données en classe.
  • Des questions simples portant sur les domaines évoqués au point suivant.
  • Des mots et expressions courantes (mon identité, mon environnement, mon état).
  • Un dialogue simple en rapport avec ce qui précède.
  • Les formules courantes de politesse et de salutations.

A l’issue de ce niveau, je peux reconnaître à l’oreille :

  • Les sons propres à l’arabe.
  • L’opposition des voyelles longues et des voyelles brèves.
  • L’assimilation ou non de l’article (lettres solaires/lettres lunaires).

B- Compréhension textuelle : A l’issue de ce niveau, je peux lire et comprendre :

  • Des mots, des phrases, des textes courts et simples (dialogues par ex.) si les mots sont familiers et les expressions élémentaires.

A l’issue de ce niveau, je peux identifier et lire :

  • Des mots connus de moi, dans un document authentique (titre de journal, publicité).
  • Quelques formes de mots prédictibles (schèmes) : fâ‘il, fa‘îl, maf‘ûl, maf‘al.

C- Expression orale : A l’issue de ce niveau, je peux communiquer et interagir :

  • En échangeant des informations élémentaires sur des sujets familiers à condition que l’interlocuteur parle lentement et qu’il soit, au besoin, prêt à reformuler ses phrases.
  • En répondant à des questions simples, introduites par : qui (man), que et qu’est-ce (mâ, mâdhâ), où (’ayna), comment (kayfa), quand (matâ), est-ce que (hal).
  • En formulant moi-même des questions simples (avec les interrogatifs ci-dessus).

A l’issue de ce niveau, je peux (re)produire :

  • Les sons de la langue arabe correctement (et les associer aux lettres correspondant).
  • Les formules courantes de politesse et de salutations.
  • Des phrases simples pour me présenter, présenter mon entourage et mes activités ; pour décrire une image représentant des personnes ou un environnement familiers.

D- Expression écrite : A l’issue de ce niveau, je peux reproduire et écrire sous la dictée :

  • Toutes les lettres de l’alphabet dans leurs différentes formes.
  • Des syllabes, des mots, des phrases simples.

A l’issue de ce niveau, je peux remettre en ordre et compléter :

  • Une phrase simple, un texte court, avec des mots connus de moi.

A l’issue de ce niveau, je peux répondre par écrit à :

  • Des questions simples (celles vues à l’oral) ; un formulaire (fiche d’hôtel ou d’aéroport).

 

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Aucun prérequis

Pour les étudiants du diplôme Echanges PEI

Aucun prérequis

Format des notes

Numérique sur 20

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Vos modalités d'acquisition :

L'évaluation se fait en contrôle continu durant la période. Cela suppose que du travail régulier est demandé aux élèves et qu’il est contrôlé. En plus d'un examen à la fin de la période il ya des évaluations de courtes durées de l'expression orale, la lecture oralisée également, l'expression écrite, la compréhension orale, la compréhension écrite ((+ correction de la graphie) et des exercices à faire à la maison.

L'UE est acquise si Note finale >= 8
  • Crédits ECTS acquis : 0 ECTS

La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

Pour les étudiants du diplôme Echanges PEI

L'UE est acquise si Note finale >=

    La note obtenue rentre dans le calcul de votre GPA.

    Programme détaillé

    2- Les outils linguistiques

    A- Alphabet et orthographe

    • Toutes les lettres de l’alphabet : écriture correcte et fluide.
    • L’article (lettres lunaires/lettres solaires).
    • Les signes de lecture (shadda, wasla).
    • Les voyelles longues et voyelles brèves.
    • Tâ’ marbûta-tâ’ maftûha ; ’alif maqsûra ; ’alif mamdûda.
    • Les signes de ponctuation.

    B- Syntaxe

    • Le nom, la préposition, la particule
    • La détermination - l’indétermination.
    • Le masculin - le féminin.
    • Le singulier, certains pluriels, éventuellement le duel (en contexte).
    • Le démonstratif de proximité (hâdha, hâdhihi).
    • Les pronoms isolés singulier et pluriel.
    • Les prépositions de lieu.
    • L’annexion (en contexte).
    • Les particules monolitères (= composées d’une seule lettre) : li, bi, sa, wa.
    • Les interrogatifs : qui (man), que et qu’est-ce (mâ, mâdhâ), où (’ayna), comment (kayfa), quand (matâ), est-ce que (hal).
    • La phrase verbale
    • Le verbe - le sujet ; le verbe - le sujet - le complément.
    • La déclinaison (+ écriture de l’indéfini au cas direct).
    • La phrase nominale (en contexte et de manière plus implicite que théorique)
    • Le mubtada’ et le khabar.

    C- Morphologie

    • La conjugaison de l’inaccompli et la négation « lâ », le futur proche et lointain.
    • L’impératif en contexte de classe.
    • L’adjectif de relation.
    • Certains participes actifs et passifs en contexte (fâ‘il, maf‘ûl), certains adjectifs et noms de forme fa‘îl.
    • Sensibilisation à la notion de schème et de racine.

     

    Veuillez patienter