v1.18.2

HSS - Cours - HSS425 : Histoire de l'art des XIXe et XXe siècles : la course aux avant-gardes

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Histoire de l’art des XIXe et XXe siècles – la course aux avant-gardes

C’est désormais un terme convenu : « avant-garde », dit-on, pour désigner les mouvements artistiques et culturels participant à l’élaboration de formes nouvelles et cherchant une alternative à ce qui est dit « classique » ou, pire, « académique ». Nous l’adopterons donc comme curseur pour parcourir, synthétiquement, les grands mouvements et les créateurs majeurs en France, en Europe et aux Etats-Unis aux XIXe et XXe siècles. Nous circonscrirons symboliquement ce panorama entre 1819 (année où Saint-Simon assigne à l’art des fonctions motrices et civilisatrices incroyablement ambitieuses) à 1969 (millésime marqué par l’exposition crucial d’Harald Szeeman : Quand les attitudes deviennent forme).

Mais nous essaierons aussi de mieux comprendre ce qu’il faut entendre par « avant-garde » – dont l’usage dans son sens d’ « avant-garde artistique » remontre précisément à 1825 – et par le vocable héroïque de « rupture » ou de « modernité », afin de de mieux saisir les fantasmes politiques qui s’y nichent.

   La naissance de l'avant-garde : Courbet, Barbizon, Manet...
   les impressionnismes et leurs scandales : Monet, Seurat, Van Gogh...
   Culte du mouvement et de la déconstruction : le futurisme, le cubisme    
   La nécessité intérieure : Klee, l'expressionnisme allemand 
  La révolution surréaliste : Duchamp, Dali, Magritte...
   Gestualité et abstraction : Kandinsky, Pollock, Hartung...
   Le concept et l'attitude comme formes d'art : Warhol, Beuys...
   En guise de conclusion : ce que l’art fait de/à la vie

Evaluation :

Une dissertation écrite en langue française de 4 heures sanctionne le cours magistral. Elle vérifie aussi bien les qualités d'expression (clarté, style, pertinence) que la solidité de l'argumentation (arguments d'autorité, opinions personnelles).
Seules sont autorisées, lors des épreuves, les notes personnelles, manuscrites ou imprimées, ainsi que les dictionnaires de langues en version papier, à l’exclusion de tous autres documents
imprimés ou polycopiés, ainsi que des dictionnaires et traducteurs électroniques


Langue du cours : Français

Credits ECTS : 2

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Le coefficient de l'UE est : 7

Veuillez patienter