v2.2.2 (2081)

HSS - Séminaire - HSS415G : Sociologie du champ politique

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Sociologie du champ politique

Sociologie du champ politique
Étienne Ollion (ollion@unistra.fr)


Qui sont les élus, pourquoi diffèrent-ils de la population? Pour qui vote t-on, et pourquoi d’ailleurs? Peut-on décerner un effet des campagnes sur le choix des électeurs? À quoi, et plus encore à qui, servent les sondages? Quelle est la place des minorités en politique ?

Partant d'interrogations classiques, ce séminaire propose une introduction à la politique contemporaine. Il démontre l'intéret d'une analyse sociologique pour comprendre les formes et les acteurs de la politique, d'hier à aujourd'hui. L'objectif est alors de penser ensemble les différents acteurs de la politique. Du côté de l'offre politique bien sûr, en s'intéressant aux élus mais aussi à leurs entourages, aux partis, à l'histoire du vote et à ses technologies, aux divers types de mobilisations destinées à affecter le débat public, en scrutant les campagnes et leurs évolutions comme en s'interrogeant sur ce que font les sondages à la politique. Du côté de la demande politique aussi, en se demandant comment elle se forme, quels en sont les principaux relais, ou ce qui détermine l'abstention.

Tour d'horizon des travaux classiques et actuels sur la politique, ce séminaire se veut aussi être une première approche à la recherche en sciences sociales. À travers des discussions relatives à l’enquête actuelle de l'enseignant, qui mène depuis plusieurs années une étude de l'Assemblée nationale. À travers une mini-enquête menée collectivement au cours du semestre sur un sujet d'intérêt, qui permettra de mettre en application les raisonnements étudiés et comme de s'initier à certaines méthodes, parmi lesquelles l'observation, l'entretien, les différents types de statistiques, ou l'analyse de sources secondaires.

Chaque cours sera donc divisé en deux temps. L’un destiné à présenter les principaux résultats des recherche sur le thème de la séance. L’autre destiné à offrir des éléments de méthode afin de mener à bien l’enquête, comme à la restitution des informations collectées au cours de celle-ci.

* * * *
Validation
La validation de ce cours se fait selon trois modalités complémentaires:
(i) La présence et la participation en classe (~20%)
(iii) Participation à l’enquête collective et rédaction d’un commentaire (~80%)
La partie principale de la validation consistera en la participation à l’enquête collective, et
en la rédaction d’une note mettant en perspective les principaux résultats obtenus par
l’étudiant (ou le groupe) lors de l’enquête.

Programme des séances (provisoire)
1. L'étude sociologique de la politique, comment et pourquoi?
2. Le vote, histoire, théories, et pratiques
3. Préferences et compétences politiques
4. Candidats et élus : logiques du recrutement en politique
5. Médias et politique : quelles liaisons?
6. Les campagnes électorales font-elles l'élection?
7. À quoi (et à qui?) servent les sondages ?
8. Mobilisations collectives : action protestataires et action discrètes
9. Dans l'ombre des élus : sociologie des entourages politiques
10. Les partis, les représentants, et la délégation politique
11. La politique et la fiction : livres et films sur la politique
12. Séance de restitution

Bibliographie indicative
Loic Blondiaux, La fabrique de l’opinion. Une histoire sociale des sondages, Le Seuil,
1998.
Julien Boelaert, Sébastien Michon et Etienne Ollion, Métier : député. Enquête sur la
professionnalisation de la politique en France, Raisons d’agir, 2017.
Pierre Bourdieu, « L’opinion publique n’existe pas », Questions de sociologie, 1978
[1972].
Pierre Bourdieu, « La représentation politique. Elements pour une théorie du champ
politique », Actes de la recherche en sciences sociales, 1981.
Céline Braconnier, Une autre sociologie du vote. Les électeurs dans leur contexte, bilan
critique et perspectives, LEJEP, 2010.
Céline Braconnier et Jean-Yves Dormagen, La démocratie de l’abstention. Aux origines
de la démobilisation électorale en milieux populaires, Seuil, 2007.
François Buton, Patrick Lehingue, Sabine Rozier et Nicolas Mariot, L’ordinaire du
politique. Enquête sur les rapports profanes au politique, Presses du septentrion, 2016.
Julia Cagé, Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif, et démocratie, Le
seuil, 2015.
Rémy Caveng, Un laboratoire du salariat libéral : les instituts de sondage, Editions du
croquant, 2011.
Alain Garrigou, Histoire sociale du suffrage universel. 1848-2000, Seuil, 2002.
Daniel Gaxie, Le cens caché. Inégalités culturelles et Paris, Editions de Minuit, 1978.
Christelle Gris, « Devenir un membre public de l'entourage politique : le rôle de
figuration des conjointes d'élus en situation de représentation », in Willy Beauvallet et
Sébastien Michon, Dans l’ombre des élus. Une sociologie des collaborateurs politiques,
Presses du septentrion, 2017.
Nicolas Kaciaf, Les pages politiques. Histoire du journalisme politique dans la presse
française (1945-2000), Presses universitaires de Rennes, 2013.
Patrick Lehingue, Subunda. Coup de sonde dans l’océan des sondages, Editions du
croquant, 2007.
Michel Offerlé, Un homme, une voix ? Histoire du suffrage universel, Gallimard, 2000.
Josh Pacewicz et Etienne Ollion, « Et Obama conquit l’Amérique. Le triomphe
démocrate de 2008 revisité », in Mouvements, 2008.
Charles Tilly, "Les origines du répertoire d'action collective en France et en Grande-
Bretagne", in Vingtième siècle, p. 89-109.

  • Evaluation :
  • Présence et participation à une enquête collective et rédaction d'une aprtie du mémoire final.

    Langue du cours : Français

    Credits ECTS : 1

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

L'UE est acquise si note finale transposée >= C
  • Crédits ECTS acquis : 2 ECTS

Le coefficient de l'UE est : 1.5

Veuillez patienter