v1.16.1

HSS - Séminaire - HSS415F : Histoire des sciences et des techniques

Domaine > Humanité et sciences sociales.

Descriptif

Les sciences ont-elles une histoire ? Souvent célébrées pour leur universalité, les sciences peuvent sembler intemporelles. Pourtant les savoirs scientifiques et technologiques sont élaborés par des hommes et des femmes ; ils évoluent dans des temps et des espaces sociaux en interactions avec d'autres activités culturelles, sociales, économiques etc.  Le séminaire a pour objectif de développer un regard réflexif sur les sciences tout en proposant une initiation à la recherche en histoire des sciences. La présentation de grandes thématiques de la recherche contemporaine permettra de découvrir la richesse d'approches fortement interdisciplinaires mêlant notamment histoire, philosophie et sociologie.

 

Les projets de recherches sur les collections historiques de l'École


Afin de permettre à chaque élève d'approfondir ses propres centres d'intérêts (science ou technique particulière, période historique ou thématique spécifique), le séminaire donne l'occasion de développer des projets personnels ou collectifs à partir des très riches collections patrimoniales de l'École polytechnique.

Ce fond, unique en son genre, inclut des instruments, ouvrages rares, manuscrits, photographies, dessins et gravures du XVe siècle à nos jours. Il permet d'élaborer des travaux originaux qui pourront être valorisés sous la forme de publications, de films documentaire ou encore de dispositifs scénographiques pour des expositions. La grande richesse de ces collections  permet également une grande variété de thématiques de recherches tant du point de vue des champs scientifiques que d'objets technologiques ou d'autres domaines comme les arts, la philosophie, la littérature etc.


Lors des deux premières séances, chaque élève sera guidé dans le choix du thème de son projet. Le séminaire alternera alors entre séances de cours en PC et séances de travail collectif au Centre de ressources historiques de la BCX où les collections historiques de l'École seront à la disposition des élèves.

Deux thématiques de recherches seront notamment proposées en 2018-2019 :

  • Histoire de l'enseignement des mathématiques de 1794 à 1830 : à la suite de la création de l'École polytechnique, les premières décennies du XIXe siècle voient l'institutionnalisation d'un enseignement des mathématiques à l'interface entre classes préparatoires et grandes écoles. L'histoire de cette période permet d'étudier les différentes modalités envisagées pour construire cet enseignement (cours magistraux, travaux graphisques, enseignement mutuel, répétitions etc.) ainsi que ses liens avec des valeurs éthiques ainsi que des enjeux politiques, économiques et industriels.
  • Le MusiX (musée de l'X) : les élèves qui le souhaitent pourront participer à la conception de dispositifs de médiation pour le musée qui doit être installé sur l'ensemble de l'étage bas de la BCX. Les élèves intéressés pourront ainsi travailler avec l'équipe de muséographes, scénographes, d'historiens et scientifiques qui oeuvrent à  la création de ce musée dont l'ouverture est prévue au printemps 2018.

Objectifs pédagogiques

Comment s'opèrent la créativité scientifique et l'innovation technique ? Comment les sciences se constituent-elles de spécificités locales tout en s'inscrivant dans le temps long par des résultats à caractère universel ? La tension entre créations ou innovations individuelles, d'une part, et dynamiques collectives, d'autre part, amène des problèmes particulièrement riches pour penser les sciences d’hier et d’aujourd’hui.

Le cours abordera ces questions en alternant perspectives thématique et chronologique afin de concilier analyses et mises en contexte, temps court et temps long. Il proposera, d'une part, des études de cas sur quelques périodes situées entre l'antiquité et l'époque contemporaine et sur de grands domaines scientifiques, envisagés dans leurs contextes intellectuels, sociaux et culturels. Le séminaire tressera d'autre part quelques un des fils courant sur le temps long de l'évolution des concepts scientifiques.


En parallèle, une approche thématique permettra d'introduire les principaux problèmes et méthodes de la recherche en histoire des sciences, ainsi que les grandes catégories de l'épistémologie des sciences. Chaque séance sera ainsi centrée sur un thème qui sera développé à partir des textes de références figurant dans un livret fourni en version papier et disponible sur le site. Ce livret proposera également des textes complémentaires permettant aux élèves des lectures différenciées selon leurs intérêts personnels.

Format des notes

Numérique sur 20

Littérale/grade réduit

Pour les étudiants du diplôme Diplôme d'ingénieur de l'Ecole polytechnique

Vos modalités d'acquisition :

L'évaluation sera basée sur un projet (personnel ou collectif) développé à l'aide des collections historiques de l'Ecole Polytechnique. Ces projets déboucheront sur des productions pouvant prendre la forme d'expositions à la bibliothèque, de publications  ou encore des films.

Programme détaillé

A partir de la troisième séance, les contenus des cours seront susceptibles d'être modulés selon les intérêts et projets des participants au séminaire : les thématiques listées ci-dessous sont donc indicatives et non exclusives d'autres thèmes qui pourraient être abordés.


1. Introduction du séminaire et visite des collections historiques de l'X

  • Introduction : qu'est-ce que l'historiographie des sciences ? Les enjeux épistémologiques de la recherche historique.
  • Présentation des projets de recherches / visite des collections patrimoniales de l'X et de l'exposition des instruments anciens.

 2. La notion de "révolution scientifique" en histoire des sciences

  • Copernic et Ptolémée
  • Enjeux et méthodes de l'histoire et l'épistémologie des sciences.

3. Lire Galilée et lire des textes sur Galilée : observation, expérience, induction et mathématiques.

  • Galilée et la chute des corps, entre modernité et tradition
  • Discussion sur les projets de recherches


4. Pareil, pas pareil ? La notion de "science grecque" antique au regard de sources babyloniennes, chinoises ou indiennes.

  • Aux origines de l'écriture : mathématiques et société aux temps de Babylone
  • Le papyrus de Rhind : les scribes égyptiens, le problème de la mesure des surfaces et la géométrie
  • L'aire du cercle en Chine : rôles des algorithmes dans les textes chinois antiques


5. Les Élements d'Euclide : grandeurs et géométrie des figures

  • Thalès : un mythe d'origine de la spécificité de la science grecque
  • Les Éléments d'Euclide : une structure axiomatique ? Définitions, demandes, notions communes, problèmes et théorèmes.
  • La géométrie d'Euclide : savoir abstrait ou formalisation de procédés des arts et techniques ?
  • Géométrie des figures et problèmes de quadratures : une tradition conceptuelle sur le temps long
  • Archimède et la mesure du cercle



6. Du mécanisme au numérique : représentations de la vie entre expérimentation, théorie et fiction

  • L'exemple de l'histoire des animaux : observer, expérimenter, mesurer, collecter, classer...
  • ... et mettre en récit : la poésie scientifique
  • Des horloges, des métiers à tisser, des automates et des personnages de romans : le mécanisme des XVIIe et XVIIIe siècles
  • Histoire naturelle, savants et voyageurs
  • Entre fictions mythologiques et récits d'observations : les iles fortunées
  • Théorie de l'évolution



7. Les sciences pour le peuple, les sciences pour l'État : entre Lumières et Révolutions

  • L'Encyclopédie
  • Le cas Lavoisier : une révolution dans l'histoire de la chimie ?
  • Histoire populaire des sciences & vulgarisation savante. Science populaire ou science pour le peuple ?
  • Progrès, Lumières, Révolutions


8. Sciences, industrie, société au XIXe siècle

  • La fondation de l'École polytechnique : pourquoi, comment et à qui enseigner les sciences ?
  • De l'artisan à l'ingénieur. Les systèmes techniques : évolution, ajustement, désajustement. Mythes et réalités de l'invention en histoire des techniques
  • Machines à vapeur, théorie de la chaleur, thermodynamique
  • Science, progrès, société : Saint-Simonisme et positivisme
  • Gouverner par la science
  • Machines, économie politique et classes sociales
  • L'état, le marché, les statistiques


9. Science, rationalité, idéologie

  • Contenu et limites des notions de loi et de théorie : quelques études de cas des "Social Studies of Knowledge"
  • Qu'est-ce que prouver veut dire ? Légitimité sociale et preuve savante : Boyle et la pompe à air. L'administration des preuves en physique : Hertz et la découverte des ondes hertziennes.
  • Les controverses scientifiques et la sociologie des sciences : Louis Pasteur et la génération spontanée
  • Sciences et savoir faire techniques : Joule et les pratiques de brasserie ; Laser TEA & "connaissances tacites"
  • Physique et biologie
  • Idéologie et rationalité : races et eugénisme


10. Sciences pour l'empire, sciences pour la guerre

  • La problématique de la circulation des savoirs
  • Le cas de la construction de la géographie : les "go-between" entre Inde et Grande Bretagne au XIXe siècle
  • Science, colonisation et impérialisme
  • Crises de confiance : les sciences pour la guerre


11. Big science, technoscience, recherche industrielle

  • Mutations des liens entre sciences et technologies au XXe siècle : l'exemple des procédés Schlumberger
  • Des entrepreneurs d’invention aux bureaux d’études
  • Entre biologie et physique : la biologie moléculaire
  • Biotechnologie et enjeux éthiques
  • La société du risque : quelles sciences pour l'industrie ?
  • Energies et développement durable
  • Numérique, modélisation et climat
Veuillez patienter